COMMUNAUTE : RECEPTION EN L’HONNEUR DES ELUS FRANÇAIS D’ORIGINE ALGERIENNE

Dans Activités
18 Juil 2014

Des élus français d’origine algérienne ont été honorés vendredi 20 juin 2014 à Paris, lors d’une cérémonie initiée par l’ambassadeur d’Algérie en France, M. Amar Bendjama, et à laquelle a pris part le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, M. Abdelhamid Senouci Bereksi.

Conviviale, la rencontre a réuni des élus d’Ile-de-France ainsi que des chefs de poste consulaires algériens en France.

L’ambassadeur d’Algérie en France s’est félicité de la tenue de cette « toute première rencontre » qui, a-t-il dit, permet de renforcer les liens entre l’Algérie et la France. « Notre objectif est de renforcer ces liens davantage pour leur donner cette singularité propre aux deux pays, c’est-à-dire de disposer d’un capital humain que nul autre pays ne possède », a-t-il déclaré.

Pour le chef de la mission diplomatique, ce capital humain représente un « élément de fierté » pour l’Algérie et un « gisement d’opportunités » pour renforcer les liens entre la France et l’Algérie.

Elue récemment première vice-présidente du Sénat français, Bariza Khiari s’est réjouie de cette  » très bonne initiative « . Nous ne sommes pas les élus d’une communauté, mais les élus de la Nation, de la Ville, de la Région. Seulement, il y a parfois des sujets qui nous touchent et affectent plus que d’autres, dont les questions des discriminations, des nominations, du vote pour tous etc.… », a-t-elle indiqué à l’APS, jugeant la rencontre  » très intéressante  » marquant le début d’une  » belle aventure « .

Pour la sénatrice parisienne, d’autres pays savent travailler avec leurs diasporas, et qui savent faire.  » Nous le ferons, nous aussi, non pas pour défendre l’Algérie. L’Algérie sait très bien se défendre toute seule. Mais nous avons des liens à bâtir, une Méditerranée à construire ensemble et plein de choses à faire dans une période de crise (…) pour être des ponts entre les deux Rives », a-t-elle ajouté.

 

Source/APS