Assises nationales de la société civile

Dans A la une
17 Nov 2022

Le Premier Ministre préside l’ouverture des assises nationales de la société civile

Le Premier Ministre, M. Aïmene BENABDERRAHMANE, a présidé, ce mardi 15 novembre 2022, l’ouverture des assises nationales de la société civile, organisées, sou le haut patronage du Président de la République, M. Abdelmadjid TEBBOUNE, par l’Observatoire national de la société civile (ONSC).

Ont pris part à la cérémonie d’ouverture de cet événement, le président de l’Assemblée populaire nationale, des Conseillers du Président de la République, des membres du Gouvernement avec la participation de 700 représentants d’associations nationales et locales et de la communauté nationale à l’étranger.

Dans une allocution lue à cette occasion, le Premier Ministre, M. Aïmene BENABDERRAHMANE, a affirmé que ces assises sont le couronnement d’un long processus élaboré et qui a permis à notre pays de consolider son tissu institutionnel pour la première fois dans son histoire.

L’Observatoire national de la société civile constitue, selon le Premier Ministre, un acquis important et un autre jalon qui vient concrétiser la vision du Président de la République du rôle et de la place de la société civile dans le cadre de son projet de développement et son engagement pour l’édification d’une société civile libre, active et capable d’assumer ses responsabilités en tant qu’instrument d’évaluation de l’activité publique au service du citoyen.

Il a ajouté que ces assises constituent une première étape pour évaluer l’action de l’observatoire depuis son installation en décembre 2021 et sont le couronnement des différentes rencontres et conférences organisées à travers les différentes wilayas du pays, en vue de faire un diagnostic adéquat de la réalité de la société civile, de ses préoccupations et de ses aspirations et définir les mécanismes et les moyens de promouvoir son rôle.

Les participants aux assises nationales de la société civile, qui se tiennent sous le thème « La société civile, socle de l’édification de l’Algérie nouvelle », débattront, pendant deux jours, de l’état de la société civile et les problèmes rencontrés tout en examinant les mécanismes à même de renforcer son rôle de partenaire essentiel dans l’élaboration des politiques publiques.

Source : Services du Premier Ministre

Les démarches du Président Tebboune pour la dynamisation du rôle de la communauté saluées

Les représentants de la communauté nationale à l’étranger participant aux assises nationales de la société civile ont salué, mardi à Alger, les démarches du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune visant à rétablir la place de la communauté et à dynamiser son rôle sur la scène nationale.

Des participants à ces assises, qui se tiennent sous le thème « La société civile, socle de l’édification de l’Algérie nouvelle », ont salué les mesures prises par le Président Tebboune visant l’intégration nationale des membres de la communauté, notamment à travers l’élargissement de leur représentation au niveau des assemblées élues et des conseils consultatifs, à l’instar de l’Observatoire national de la société civile (ONSC).

Les représentants de la communauté ont salué également les rencontres tenues par le président de la République avec les représentants de la communauté nationale à l’étranger en marge de ses visites à l’étranger, « en reconnaissance de leur rôle central sur la scène nationale », de même qu’elles leur offrent l’opportunité de faire part de leurs préoccupations et de leurs ambitions.

Dans ce cadre, le représentant de « Algerian general union aboard », Benrekia Said a appelé à élargir la représentation des membres de la communauté nationale à l’étranger au sein de l’ONSC, pour permettre aux membres de la communauté de contribuer « activement » à la gestion des affaires associatives, en formulant des propositions et en échangeant les expériences pour ériger l’observatoire en force de proposition au service de l’intérêt général.

Pour sa part, Mehadjri Ziane, président de l’Organisation européenne des centres islamiques (OECI) , dont le siège se trouve à Genève, a souligné la nécessité de « renforcer » le rôle de la société civile algérienne sur la scène internationale, en veillant à ce que des associations nationales obtiennent le statut « consultatif » au niveau de l’ONU, à l’instar de plusieurs associations, ce qui est à même de promouvoir la performance de la société civile et d’appuyer la diplomatie.

Les travaux des assises nationales de la société civile se poursuivront, mercredi, par l’organisation d’ateliers et de conférences-débat axées sur la démocratie participative, les voies de promotion de la performance de la société civile, le bénévolat et la moralisation de l’action de la société civile.

Source : APS

Affirmer le rôle pivot de la société civile pour asseoir les fondements de l’Algérie nouvelle

Les participants aux assises nationales de la société civile ont mis en avant, mercredi à Alger, le rôle pivot de la société civile dans l’édification de l’Algérie nouvelle et l’instauration de ses fondements.

A la clôture des assises nationales, les intervenants ont souligné le rôle axial de la société civile dans l’édification de l’Algérie nouvelle et ses fondements sous-tendant la moralisation de la vie publique, la réforme du système de gestion pour une bonne gouvernance, la réalisation de la croissance économique basée sur l’innovation et la création de la richesse, mais aussi le renforcement de la place de l’Algérie sur le plan international.

Dans le même contexte, les participants ont affiché leur volonté de faire des conclusions de ces assises une feuille de route à même de promouvoir la performance de la société civile à tous les niveaux, en partenariat avec les autorités publiques.

De ce fait, le Conseiller du président de la République chargé des archives nationales et de la mémoire nationale, M. Abdelmadjid Chikhi a estimé que la société civile, toutes obédiences confondues, constituait une aubaine pour mettre en place une élite à travers l’exploitation des dénominateurs communs pour parvenir à un véritable consensus.

Il a également appelé à déployer les efforts dans le cadre de l’action commune visant à concrétiser les objectifs escomptés de la société civile, à laquelle le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune accorde une grande importance.

A son tour, le directeur général de l’Institut national des études stratégiques globales (INESG), M. Abdelaziz Medjahed s’est dit confiant de la présence de potentialités et de compétences en Algérie capables de laisser leur empreinte au sein de la société, en commençant par la promotion du civisme, l’inculcation des valeurs citoyennes, qui selon lui, constituent le socle de la société civile.

Les assises nationales de la société civile organisées par l’Observatoire national de la société civile (ONSC) sur deux jours, devront être clôturées mercredi et sanctionnées par des recommandations constituant une feuille de route pour la promotion de la performance de la société civile.

Source : APS

pour la professionnalisation et la gouvernance de l’action associative

Les participants aux assises nationales de la société civile, dont les travaux ont pris fin mercredi à Alger, ont plaidé pour la professionnalisation et la gouvernance de l’action associative, tout en réaffirmant la responsabilité qui incombe à la société civile.

Lors d’une séance consacrée à la lecture des recommandations ayant sanctionnées les travaux de ces assises, les participants ont plaidé pour « la professionnalisation et la gouvernance de l’action associative », à travers l’impulsion d’une dynamique interactive effective entre les organisations de la société civile, tout en tirant profit de « la volonté réelle » de l’Etat d’ériger la société civile en véritable partenaire.

Les participants ont mis l’accent sur la nécessité d’une prise de conscience quant à l’enjeu réel de la société civile comme allié stratégique de l’Etat, devant s’acquitter de sa mission de promouvoir les valeurs nationales, exercer la démocratie et la citoyenneté et renforcer la solidarité et la cohésion sociale.

Et de souligner la nécessité d’œuvrer à inculquer davantage les actes de civisme aux citoyens, considéré comme « un élément fondamental dans l’édification d’une société forte de par son appartenance, fière de sa culture, attachée à sa mémoire et avant-gardiste face aux défis ».

Les recommandations ont également inclus un appel à l’adhésion aux efforts visant à ériger la société civile en « force de proposition active et efficace », et à adopter la charte de la participation citoyenne et la charte d’éthique de l’action associative, notamment au niveau des collectivités régionales.

Dans le même contexte, les participants ont mis l’accent sur la nécessité d’œuvrer à « la promotion du rôle de la société civile, y compris à travers la communauté nationale à l’étranger, afin de participer à la cristallisation et à la mise en œuvre des politiques visant à réaliser la croissance économique et le développement social, tout en jugeant « impératif de conjuguer les efforts pour mieux répondre aux défis posés dans les domaines de la sécurité alimentaire, hydrique, sanitaire et énergétique ».

L’importance d’associer les citoyens et la société civile dans la gestion des affaires publiques a également été relevée par les participants qui ont invité l’Observatoire national de la société civile (ONSC), en tant qu’organe consultatif, à « mettre en place des mécanismes » de suivi et des espaces de concertation locale, ainsi qu’à « mettre en place un système numérique » pour les activités de la société civile, et « une plateforme interactive » sur l’évaluation des activités du mouvement associatif.

Organisées sur deux jours sous le thème « La société civile, socle de l’édification de l’Algérie nouvelle », les assises nationales de la société civile ont été marquées par l’animation de plusieurs ateliers et nombre de conférences axées notamment sur l’importance de promouvoir la performance de la société civile et de l’impliquer dans l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques publiques.

Source : APS