CELEBRATION DU 68E ANNIVERSAIRE DU DECLENCHEMENT DE LA GLORIEUSE REVOLUTION DU 1ER NOVEMBRE

Dans A la une
09 Nov 2022

L’Ambassade d’Algérie en France a célébré, ce mardi 8 novembre 2022, le 68e anniversaire du déclenchement de la glorieuse Révolution du 1er novembre 1954.

A cette occasion, une réception officielle a été organisée au Pavillon Dauphine à Paris, qui a vu la participation de représentants des autorités françaises, d’élus locaux et parlementaires et de membres du corps diplomatique accrédité en France. Y ont également assisté des Moudjahidine, des amis de l’Algérie, des personnalités du monde de la culture, ainsi que des représentants du mouvement associatif.

Au cours de cette cérémonie, l’Ambassadeur d’Algérie, M. Saïd MOUSSI, a prononcé une allocution dans laquelle, il a rendu un vibrant hommage aux valeureux Chouhada, symboles du sacrifice suprême pour l’indépendance du pays et aux Moudjahidine ayant répondu à l’appel du devoir national. Il a, par ailleurs, exprimé l’éternelle reconnaissance de l’Etat et du Peuple aux Amis de la Révolution qui ont tenu à apporter leur appui au combat libérateur de l’Algérie.

Abordant la question de la Mémoire, M. MOUSSI s’est dit convaincu que l’Histoire commune ne saurait constituer un obstacle pour les deux pays, qui peuvent légitimement se prévaloir de leurs potentialités pour asseoir les bases d’un partenariat d’exception.

A cet effet, il a mis en avant le nouveau contexte dans lequel intervient cette célébration, où l’Algérie et la France, sous l’impulsion des deux Chefs d’Etat, MM. Abdelmadjid TEBBOUNE et Emmanuel MACRON, sont convenus de bâtir un «partenariat renouvelé ».

S’agissant de la Communauté nationale établie en France et tout en rappelant les sacrifices qu’elle a consentis durant la guerre de libération nationale, l’Ambassadeur a insisté sur la place qui lui échoit dans l’édification de la nouvelle Algérie, l’engageant à s’investir pleinement dans cette entreprise de renouveau national.

Dans son discours, M. MOUSSI a tenu également à relever les progrès accomplis dans tous les domaines depuis l’élection de M. le Président de la République qui s’est porté garant de la concrétisation des aspirations légitimes exprimées lors du Hirak béni et originel, du 22 février 2019.

Revenant enfin sur le succès du 31e Sommet arabe d’Alger, l’Ambassadeur a mis en exergue le redéploiement de la diplomatie algérienne, sous la conduite du Chef de l’Etat, aux niveaux régional et international.